Programmation officielle

La 9ème édition du Festival Nanterre sur Scène, Festival Étudiant des Arts de la Scène, se déroulera du lundi 26 au vendredi 30 novembre 2018.

Spectacle d’ouverture

Lundi 26 novembre 2018 à 19:30 / Le chapiteau des Noctambules

Le Pavillon 33 / Gaudu

Théâtre

La Pluie d'été

D’après Marguerite Duras / Le Pavillon 33

Compagnie Pavillon 33 (École du jeu de Paris)

Mise en scène Sylvain Gaudu

Lauréat du Grand Prix Nanterre sur Scène 2017

Lundi 26 novembre 2018 à 19:30 / Le chapiteau des Noctambules, 1h20

Réservation fortement conseillée

“Je retournerai pas à l’école parce qu’à l’école on m’apprend des choses que je sais pas.”

Ernesto a entre douze et vingt ans quand il découvre un vieux livre brûlé. Il ne sait alors ni lire ni écrire mais sans y penser et sans le savoir il donne arbitrairement un sens au premier mot, puis au deuxième un autre sens et cela jusqu’à ce que les phrases toutes entières veuillent dire quelque chose. L’instituteur fait alors un rapport au Ministère de l'éducation nationale.

Entrons ensemble dans l’intimité de la famille d’Ernesto qui développe sa métaphysique. Entouré des parents, de la sœur Jeanne et des brothers et sisters, Ernesto rayonne entre les chants de la mère et les pluches de pommes de terre dans la cuisine de la casa, jusqu'au dénouement.

> en savoir plus


Spectacles en compétition

Mardi 27 novembre 2018 à 19:30 / Le chapiteau des Noctambules

Louise Courtel

Théâtre musical

Dans la République du bonheur

De Martin Crimp / Compagnie Satin Rose

Compagnie Satin Rose (Université Sorbonne-Nouvelle Paris 3)

Mardi 27 novembre 2018 à 19:30 / Le chapiteau des Noctambules, 1h15

Réservation fortement conseillée

C’est Noël. Maman, Papa, Grand-mère, Grand-père, Debbie, Hazel dégustent la dinde, baignés par les lumières du sapin artificiel. Les discussions se font tantôt convenues et tantôt acerbes jusqu’à ce qu’apparaisse subitement l’Oncle Bob. Le réveillon familial se transforme bien vite en une satire trash, corrosive et musicale, une réflexion sur le bonheur dans nos sociétés occidentales. Plongés dans une dramaturgie déstructurée qui emprunte ses trois parties à la Divine Comédie (l’Enfer, le Purgatoire et le Paradis), nous sommes confrontés aux vices de ces personnages. Au travers de l’écriture acérée et implacable de Crimp, le microcosme de la bulle familiale devient le miroir de la société : ses névroses, ses obsessions, sa violence.

> en savoir plus


Mercredi 28 novembre 2018 à 18:30 / Le chapiteau de Tralala Splatch

Simon Roth

Théâtre / Cinéma documentaire

Arboretum

De Simon Roth / Compagnie Arborescence

Compagnie Arborescence (Conservatoire National Supérieur d’Art Dramatique)

Mercredi 28 novembre 2018 à 18:30 / Le chapiteau de Tralala Splatch, 1h

Spectacle à jauge réduite. Réservation obligatoire

2015 - Un petit village en Normandie.

Mon grand-père est diagnostiqué Alzheimer, la fête folklorique de son village ne connait pas de suite à cause du vieillissement de ses organisateurs et du désintérêt des nouvelles générations pour ce type de rassemblement.  Ces deux événements témoignent d'une disparition progressive, celle d'une identité, d'une culture, de ce que représente mon grand-père au-delà de l'homme que j'ai connu. J'ai alors voulu mener une investigation pendant ces dernières années autour de cette perte de mémoire individuelle et collective. J'ai filmé, comme pour enregistrer cette évolution et j'ai voulu la jouer pour en partager la trace.

> en savoir plus


Mercredi 28 novembre 2018 à 20:30 / Le chapiteau des Noctambules

Olivier Quéro

Théâtre

1001 ventres

De Tamara Saade / Compagnie Nawma

Compagnie Nawma (Ecole Régionale d’Acteurs de Cannes et Marseille)

Mercredi 28 novembre 2018 à 20:30 / Le chapiteau des Noctambules, 1h30

Réservation fortement conseillée

Il n’y a jamais de point de départ défini pour raconter une histoire, juste des images obsédantes, pour des raisons qu’on ignore parfois (et voilà ce qui aiguise l’obsession). Le récit, on l’abandonne, on se dit qu’on y retournera, et parfois c’est lui qui ressurgit sous la forme d’une vague, d’une image, d’un événement frappant, d’un geste. Parfois, en racontant l’histoire, on réalise qu’on n’en distingue que les contours. On en fabrique des versions, on en fait un spectacle. On réalise qu’il n’y a pas de point de départ et de point d’arrivée. On accepte de divaguer. Puis on tombe sur d’autres petites histoires. Voila à quoi ressemble notre travail, mais aussi l’histoire de la traduction des Mille et une nuits.

> en savoir plus


Jeudi 29 novembre 2018 à 18:30 / Le chapiteau de Tralala Splatch

Ange Leturcq

Théâtre / Danse / Performance

Il faut bien manger

De et par la Grosse Plateforme

La Grosse Plateforme (Université Paris 8)

Jeudi 29 novembre 2018 à 18:30 / Le chapiteau de Tralala Splatch, 1h

Spectacle à jauge réduite. Réservation obligatoire

Il y a deux personnes sur scène, elles se demandent qui sont les « Femmes-Monstres » et qui sont ceux qui racontent habituellement leurs histoires.

Elles se demandent si les « Femmes-Monstres » sont vraiment des monstres, si elles-mêmes sont vraiment des femmes ou pourquoi pas des monstres elles aussi.

Elles parlent d’elles. Elles parlent à tous les monstres. Elles incarnent les sirènes de l’antiquité, la déesse Baubo, une femme à barbe ou bien Britney Spears et elles se disent : quand le récit de sa propre histoire retourne l’estomac de ceux qui l’écoutent, ce n’est pas si grave.

> en savoir plus


Jeudi 29 novembre 2018 à 20:30 / Le chapiteau des Noctambules

Tom Burns

Théâtre

L'histoire du communisme racontée aux malades mentaux

De Mateï Visnieck / Les Doux Affreux

Les Doux Affreux (Conservatoire National Supérieur d’Art Dramatique)

Jeudi 29 novembre 2018 à 20:30 / Le chapiteau des Noctambules, 1h

Réservation fortement conseillée

En 1953, à Moscou, quelques semaines avant la mort de Staline, le directeur de l'Hôpital Central des Malades Mentaux imagine une expérience particulière : il invite un écrivain, Iouri Petrovski récompensé par le Prix Staline, pour un séjour au milieu des malades et lui demande de réécrire, au niveau d'entendement des débiles légers, moyens et profonds, l'histoire du communisme et de la Révolution d'Octobre... La direction croit que cette "thérapie" pourrait guérir certaines maladies mentales.  Montrer la force thérapeutique de la pensée communiste, voilà le but de la venue de l’écrivain Iouri Petrovski.

> en savoir plus


Vendredi 30 novembre 2018 à 19:30 / Le chapiteau des Noctambules

Louise Velez

Théâtre / Danse / Projection vidéo

Le Projet

Libre adaptation du film Réalité de Quentin Dupieux

Compagnie 10 secondes et des brouettes (Université Bordeaux-Montaigne)

Vendredi 30 novembre 2018 à 19:30 / Le chapiteau des Noctambules, 1h15

Réservation fortement conseillée

Jason Tantra ne rêve que d’une chose, tourner un long-métrage dans lequel les téléviseurs assassinent violemment les humains. Bob Marshall, producteur et ancien employeur de Jason, est prêt à l’aider à la seule condition qu’il trouve le gémissement qui lui vaudra un Oscar. Autour de cette histoire gravitent plusieurs autres protagonistes : Denis, présentateur de l’émission de cuisine où Jason est cadreur, est sujet à de violentes crises d’eczéma fantômes ; Zog, un réalisateur anglais, présente régulièrement à Marshall des travaux filmiques autour de l’histoire de Réalité, une petite fille de 8 ans, qui découvre une mystérieuse cassette vidéo dans les entrailles d’une proie tuée par son père.

Libre adaptation du film Réalité de Quentin Dupieux.

> en savoir plus


Cocktail de clôture et cérémonie de remise des prix

Vendredi 30 novembre à partir de 21h à la terrasse (CROUS)

Lors de la cérémonie de clôture qui se déroulera au restaurant La Terrasse du CROUS autour d’un cocktail et d’une ambiance musicale menée par DJ LORAN, le jury professionnel attribuera le « Grand Prix Nanterre sur Scène » à la meilleure création. Ce prix offrira au lauréat une date de programmation de son spectacle au Théâtre Koltès de l’Université Paris Nanterre pendant l'année universitaire 2019-2020 et un budget d’aide à la création de 2 500 €.

Deux autres prix seront attribués :

Le Prix du Jury lycéen, d’une valeur numéraire de 700 €, attribué par vote majoritaire par le jury non professionnel composé de lycéen·ne·s en classes de seconde, première et terminale option théâtre du lycée Joliot-Curie de Nanterre.

Le Prix du public, d’une valeur symbolique, qui est une moyenne des notes attribuées à la fin de chaque spectacle par le public présent. La moyenne la plus élevée désigne le spectacle lauréat de ce prix.

Rencontres d’après spectacles

Des rencontres publiques seront presentées par les étudiantes du master médiation culturelle et interculturelle avec les metteur·e·s en scène du ou des spectacle(s) joué(s) dans la soirée. Pour les soirées du mercredi 28 et du jeudi 29 novembre, les rencontres auront lieu à l’issue de la 2nde représentation.

Mardi 20 novembre 2018 à 14h
Platø9 – Maison de l’étudiant·e

Rencontre professionnelle en partenariat avec Nanterre-Amandiers

Accompagner la création : le rôle de la production et des relations avec les publics dans le spectacle vivant aujourd’hui.